Comment Soigner l’Agoraphobie – Phobie Sociale

Enfin Calme

L’agoraphobie, c’est quoi exactement ?


Voici la définition de l’agoraphobie :

L’agoraphobie est la peur des lieux publics et des endroits isolés comme par exemple la peur de se retrouver seul dans un ascenseur (claustrophobie) ou dans une foule (ochlophobie). L’acrophobie ou peur du vide est aussi une forme d’agoraphobie.

Les « agoraphobes » ressentent un sentiment d’insécurité lorsqu’ils sont dans un lieu public avec une peur panique de ne pas pouvoir s’enfuir en cas de problème (ou ne pas pouvoir être secouru assez rapidement).

L’agoraphobe est une personne angoissée qui peut présenter des attaques de peur panique.

 

Quels sont les symptômes de l’agoraphobie ?


Les symptômes de l’attaque de panique sont :

  • palpitations (accélération du rythme du cœur)
  • tremblements des muscles
  • transpiration excessive
  • douleur thoracique
  • sensations de vertiges ou perte d’équilibre
  • sensations d’étouffement
  • peur panique soudaine avec impression de mourir et envie de s’échapper…

L’angoisse et l’anxiété est forte et il y a souvent une « peur d’avoir peur » qui conduit à des stratégies d’évitement de toutes les situations sociales.

L’agoraphobe évite de sortir, il se replie sur lui-même en restant chez lui et à terme peut sombrer dans la dépression majeure.

 

Comment soigner l’agoraphobie ?


Si vous êtes agoraphobe, c’est parce que vous avez appris a réagir avec angoisse dans certaines circonstances. Pour vaincre l’agoraphobie, il faut changer ses habitudes.

En premier lieu, il faut apprendre à calmer une crise d’angoisse.

Ensuite, il faut savoir que l’évitement des situations qui engendrent la phobie sociale n’est absolument pas la solution pour guérir de l’agoraphobie.

Pour sortir de cette phobie, il faudra se confronter au milieu social qui pose problème. C’est la thérapie d’exposition progressive.

Mais pour que cette thérapie fonctionne, il faut au préalable changer les pensées inappropriées de l’agoraphobe pour qu’il reste calme et puisse maîtriser ses peurs irrationnelles.

Pour changer ses pensées et ses fausses croyances, vous pouvez faire des séances d’hypnose.

Vous pouvez aussi écouter des « offirmations », une méthode très efficace et plus facile à mettre en œuvre.

Ne trainez pas avant de soigner l’agoraphobie, sinon vous pourriez un jour le regretter (guérir une dépression nerveuse sera nettement plus compliqué). Le temps passe et le temps c’est la vie.

Écoutez des offirmations et programmez votre imagination pour rester calme et vous recommencerez à vivre une vie sociale tout à fait normale.

Dans le traitement de l’agoraphobie, les médicaments n’ont pas vraiment d’intérêt sur le long terme.



Pin It on Pinterest

Share This